reproducteur

reproducteur

reproducteur, trice [ r(ə)prɔdyktɶr, tris ] adj. et n. m.
• 1762; du rad. de reproduction
1Qui sert à la reproduction, concerne la reproduction animale ou végétale. (Reproduction sexuée) Cellules reproductrices. gamète. Organes reproducteurs. génital, sexuel. Glandes reproductrices. gonade.
2Qui est employé à la reproduction. Cheval reproducteur. 1. étalon (cf. Cheval de remonte). N. m. Les reproducteurs : les animaux employés à la reproduction. ⇒ géniteur . Un bon reproducteur.
3Fig. Qui reproduit. Imagination reproductrice.
N. m. Appareil qui sert à reproduire un texte, une image. Reproducteur de microfiches.

reproducteur nom masculin Gabarit en forme de la pièce à obtenir, utilisé sur les machines-outils à reproduire. ● reproducteur, reproductrice adjectif Qui sert à la reproduction des êtres vivants, qui concerne la reproduction. ● reproducteur, reproductrice (expressions) adjectif Organe reproducteur, étamine ou pistil des plantes à fleurs ; anthéridie ou archégone des plantes sans fleurs ; organes sporifères des fougères et des mousses. ● reproducteur, reproductrice nom Sujet, mâle ou femelle, choisi comme géniteur.

reproducteur, trice
adj. et n.
rI./r
d1./d adj. Qui reproduit.
d2./d n. m. Animal destiné à la reproduction.
rII./r n. f. TECH Machine électromécanique qui effectue la duplication de cartes perforées.

⇒REPRODUCTEUR, -TRICE, subst. et adj.
A. — 1. Subst. et adj., ZOOL., ÉLEV. (Individu, organisme) qui sert à la reproduction de son espèce, qui est employé, sélectionné pour la reproduction. Bélier, taureau, étalon reproducteur; reproducteur femelle, mâle; sélection de reproducteurs; couple de reproducteurs. La transformation des méthodes d'élevage, l'utilisation de reproducteurs de qualité, se traduisent remarquablement dans les rendements (WOLKOWITSCH, Élév., 1966, p. 70):
C'est à la propagation de ces derniers [carpes, saumons, brochets...] qu'il faut particulièrement s'attacher, en faisant concourir à ce résultat les fécondations, l'incubation, l'alevinage artificiel, (...) l'action protectrice des sujets reproducteurs, des lits de ponte, de l'alevin.
Code pêche fluv., 1875, p. 114.
Iron. ou péj. [En parlant d'un être hum.] Il avait répondu cela d'un air fier, content, presque triomphant; et moi je me sentais saisi d'une pitié profonde, mêlée d'un vague mépris, pour ce reproducteur orgueilleux et naïf qui passait ses nuits à faire des enfants entre deux sommes (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Fam., 1886, p. 560).
2. Adjectif
a) BIOL. Qui concerne la reproduction, qui sert à la reproduction. Activité reproductrice; cycle, organe, appareil reproducteur; noyau, bourgeon reproducteur. De loin en loin, il survient une irrégularité de répartition; une cellule reproductrice reçoit, en plus ou en moins, un chromosome ou un bout de chromosome (CUÉNOT, J. ROSTAND, Introd. génét., 1936, p. 51). La réduction de luminosité retentit aussi gravement sur les fonctions reproductrices des végétaux (GÈZE, Spéléol. sc., 1965, p. 144).
P. méton. Relatif à la fonction de procréation. La croyance des âges primitifs, telle qu'on la trouve dans les Védas et qu'on en voit des vestiges dans tout le droit grec et romain, fut que le pouvoir reproducteur résidait exclusivement dans le père (FUSTEL DE COUL., Cité antique, 1864, p. 40).
b) Au fig. Qui peut renouveler, perpétuer quelque chose. Si l'autorité mettait des entraves à la manifestation de la pensée, et à l'activité de l'esprit, cette nation pourrait vivre quelque temps sur ses capitaux anciens, pour ainsi dire, sur ses lumières acquises: mais rien ne se renouvellerait dans ses idées; le principe reproducteur serait desséché (CONSTANT, Esprit conquête, 1813, p. 227). Telle est la croyance implicite qui donne bonne conscience et vigueur reproductrice à l'imitation. Ajoutons que Racine ayant fait mieux qu'Euripide en imitant Euripide, Voltaire pouvait candidement s'imaginer qu'à son tour il ferait mieux que Racine en imitant Racine (THIBAUDET, Réflex. litt., 1936, p. 158).
B. — TECHNOLOGIE
1. Adj. Qui sert à copier, à reproduire un document original. Un artiste (...) était venu à Constantinople pour faire fortune, au moyen d'un daguerréotype. Il (...) vint un jour installer son instrument reproducteur sous les ombrages des Eaux-Douces (NERVAL, Voy. Orient, t. 3, 1851, p. 250). Les industries électroniques de reproduction et d'enregistrement groupées en syndicat (...) organisent, chaque année, un festival du son au palais d'Orsay où sont exposées les principales marques d'appareils enregistreurs et reproducteurs du monde entier (Disque Fr., 1963, p. 14).
2. Substantif
a) fém., INFORMAT. Machine servant à reproduire tout ou partie des informations fournies par un ordinateur ou une tabulatrice en perforant des cartes vierges. En utilisant un câble à multiples conducteurs on peut connecter la tabulatrice à la reproductrice et obtenir ainsi que la tabulatrice fournisse électriquement des informations à la reproductrice (BERKELEY, Cerveaux géants, 1957, p. 57).
b) Masculin
) Appareil servant à la restitution d'un son direct ou enregistré. Un reproducteur phonographique est un appareil qui partant d'un enregistrement sur cire, lit cette inscription avec l'aide d'un pick-up suivi d'un amplificateur alimentant un haut-parleur (Électron. 1963-1964).
) Machine à photocopier. Synon. photocopieur, photocopieuse. Le nouveau copieur Xerox 1040 de la série 10 est un « reproducteur » hors pair: donnez-lui des grands formats, il vous les rendra au centuple (Le Figaro magazine, 14 sept. 1985, p. 40).
c) Subst. Personne qui reproduit un original par un procédé technique particulier. Reproducteur traceur; reproducteur sur bois. Ils se nomment parfois eux-mêmes « illustrateurs » mais ce terme ne suffit pas à les distinguer de tous les reproducteurs de documents qui eux aussi « illustrent » des ouvrages ou des revues (PRINET, Phot., 1945, p. 112).
En compos. Des études sur le problème que pose le microfilmage de substitution ont été entreprises en France il y a une dizaine d'années, qui envisageaient même la création d'un corps de « photographes-reproducteurs agréés » (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 793).
C. — SOCIOL., ÉCON. POL.
1. SOCIOLOGIE
a) Subst. Personne considérée comme l'agent de reproduction d'un système culturel, social, idéologique. La durée nécessaire pour qu'advienne une transformation systématique de l'action de transformation est au moins égale au temps indispensable pour produire en série des reproducteurs transformés, c'est-à-dire des agents capables d'exercer une action transformatrice reproductrice de la formation qu'ils ont eux-mêmes reçue (P. BOURDIEU, J.-Cl. PASSERON, La Reproduction, Paris, éd. de Minuit, 1970, p. 233).
b) Adj. Qui perpétue, reproduit un système idéologique, social ou culturel. Supra ex. de Bourdieu.
2. ÉCON. POL., adj., vx. Relatif au principe de reproduction de la consommation. Or, ce ferment reproducteur, ce germe éternel de vie, cette préparation d'un fonds et d'instruments de production, est ce que le capitaliste doit au producteur, et qu'il ne lui rend jamais (PROUDHON, Propriété, 1840, p. 216).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. 1762 « qui concourt à la reproduction de l'espèce » force reproductrice (BONNET, Considér. sur les corps organisés, Œuvres, t. VI, p. 63); 2. a) fig. 1813 (CONSTANT, loc. cit.); b) 1936 imagination reproductrice (THIBAUDET, op. cit., p. 233). B. Subst. 1. a) 1855 « animal destiné à la reproduction » (LITTRÉ-ROBIN); b) 1886 en parlant d'un homme (MAUPASS., loc. cit.); 2. a) 1890 électr. reproducteur de charge (Lar. 19e Suppl.); b) 1932 technol. « gabarit de la forme de la pièce à obtenir » (Lar. 20e). Dér. de reproduire d'apr. producteur. Fréq. abs. littér.:45. Bbg. GOHIN 1903, p. 242. — QUEM. DDL t. 21.

reproducteur, trice [ʀ(ə)pʀɔdyktœʀ, tʀis] adj. et n.
ÉTYM. 1762; du rad. de reproduction.
1 Qui sert à la reproduction, concerne la reproduction animale ou végétale. || Cellules reproductrices : les gamètes (cit. 1 et 2). || Éléments reproducteurs mâle et femelle. || Organes reproducteurs. Génital. || Glandes reproductrices : les gonades.
2 (Animaux). Qui est employé à la reproduction. || Coq reproducteur. || Cheval reproducteur ( Étalon). || Vache reproductrice.
N. m. (1870). || Les reproducteurs (→ Herdbook, cit.). Géniteur. || Reproducteur mâle, femelle.
0 (…) il fit venir à prix d'or d'Algérie douze étalons arabes. On ne sut jamais au juste ce que devinrent ces coûteux reproducteurs. Ils disparurent.
Pierre Benoit, Mlle de la Ferté, p. 17.
3 Didact. Qui reproduit. || Imagination (cit. 4) reproductrice.
4 (1889, Année sc. et industr. 1890, p. 96). Techn. Adj. Stylet reproducteur (du son).N. m. (1889, Année sc. et industr., p. 99). || Reproducteur de son : haut-parleur.
N. f. (1957, in D. D. L.). Machine à cartes perforées, permettant de reproduire sur des cartes vierges les données de cartes perforées; servant aussi à perforer en série, à compléter un fichier, etc.
tableau Noms de machines.
COMP. Autoreproducteur.

Encyclopédie Universelle. 2012.


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»